Presse

A la veille de l’examen de la Loi Climat et résilience qui débutera le 29 mars à l’Assemblée nationale, de grandes fédérations représentatives des commerçants de toute taille exhortent les députés à renoncer à l’article 7 qui doit réglementer plus fortement leurs vitrines. Cette mesure est disproportionnée et dangereuse pour des commerçants physiques déjà fragilisés par les confinements, la crise économique à venir et les adaptations des modes de consommation. Elle va à l’encontre de l’appel du gouvernement à la numérisation des commerces, à la simplification administrative et des ambitions des politiques publiques de revitalisation du commerce de centre-ville.

Lire le communiqué de presse